Forum RPG - Jeux de rôle


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Isla de Madeira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Stingray
Invité



MessageSujet: Isla de Madeira   Lun 9 Oct - 23:19

:fleche: salle de soins.

"Non."

Walter avait parlé d'une voix très déterminée.
Il était dans le Quinjet pilotée par Captain America, se tenant toujours quelque peu les côtes à cause des blessures qu'il y avait. Il tourna lentement la tête vers le Vengeur à ses côtés, et lui parla à nouveau d'une voix très forte et très posée, son regard montrant toute sa motivation et sa force à ce moment-là.


"Non, Cap.
Je sais que tu veux agir bien et que tu veux faire ce qui est le mieux, mais ça c'est impossible. Je ne peux pas te laisser t'occuper seul de Tiger Shark, et je ne peux pas te laisser affronter ce monstre. Je ne peux pas, Cap. Et tout ce que tu diras ou feras ne changera rien à ça."

Le scientifique le regarda dans les yeux durant de longues secondes pour bien montrer sa détermination et sa force ainsi, ne disant rien pendant de longs instants avant de finalement reprendre la parole d'une voix toujours aussi motivée.

"C'est ma femme, Cap.
C'est la femme que j'aime plus que tout au monde, et rien ni personne ne m'empêchera de la sauver. Tiger Shark l'a enlevé, Cap. Il est venu dans notre base sous marine, a massacré tous nos assistants et nos alliés juste devant nous, et il a emmené ma femme. Il l'a emmené, Steve. Devant moi. Devant que j'étais blessé. Il m'a humilié. Et ça, je peux pas l'accepter."

Newell soupira lourdement.
Sa douleur et sa colère étaient intenses et visibles, et il serrait fortement les poings alors qu'il parlait d'une voix un peu faible et fatiguée, ayant trop mal et trop de rage en lui pour pouvoir s'exprimer clairement.


"Steve...
Je l'aime...Je l'aime plus que tout...
Je...Je peux pas la laisser avec lui...Il...Il veut lui faire du mal...Il veut...Il veut la transformer en...en monstre...En monstre sous marin, comme lui...Il veut faire ça à plein d'humains...Et ça...Ca, je peux pas laisser faire, Steve...Je peux pas...J'ai jamais été un héros, tu sais..."

Stingray leva des yeux quelque peu émotifs vers son ami à ses côtés, espérant que celui-ci comprendrait ses décisions et surtout les raisons qui le poussaient à les prendre.

"J'en ai jamais été un, Steve...
Mais...Mais pour ma femme...pour les autres...pour ceux que Tiger Shark a tués devant mes yeux...pour ceux qu'il veut transformer...j'ai besoin d'en être un...J'ai besoin d'être ce que je suis peut-être au fond de moi...J'ai besoin de me conduire comme toi et les autres, Cap...Et je ne peux pas te laisser tout faire alors que celle que j'aime est en danger...Je peux pas...Je peux pas..."

Walt soupira alors lourdement, passant lentement sa main sur son front encore un peu recouvert de sang en attendant avec une certaine inquiétude la réaction de son ami et allié, se doutant bien que ses paroles ne lui plairaient pas, même si au fond il s'en fichait et ne changerait pas d'avis...
Revenir en haut Aller en bas
Captain America

avatar

Nombre de messages : 216
Nom du joueur : Mavado
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Isla de Madeira   Mer 11 Oct - 23:33

L’île était en vue, 500 mètres devant les deux Vengeurs mais Cap arrêta le jet en plein vol. Il se tourna vers Stingray et lui parla d’une voix déterminée.

"Walter mon ami,
Tu es venu me demander mon aide et j’ai accepté. Je ne regrette en rien cette décision mais à partir de maintenant, je prends en main le déroulement de la suite des opérations. Soit tu acceptes et nous continuons ce sauvetage ensembles, soit tu refuses et nous agirons chacun de notre coté.
Il s’agit de ta femme et je comprends ta rage et ta frustration, je sais bien que rien ne t’empêchera de vouloir la libérer et je suis entièrement d’accord avec ça. Par contre en aucun cas je ne te laisserais affronter Tiger Shark exactement pour les mêmes raisons : ta rage et ta frustration. Tu ne le combattrais pas au maximum de tes capacités et ce combat a toutes les chances de mal tourner, aussi bien pour lui que pour toi, car je sais bien que tu ne penses pas le laisser en vie si jamais tu gagnes."


Steve fit une courte pause avant de reprendre :

"Tu peux affronter tous les ennemis qui seront entre toi et ta femme, qu’il s’agisse d’Orka, d’Attuma ou de qui que ce soit ; tous, à part le Shark.
Que décide tu? On continue ensembles ou séparément?"


Rogers attendit la réponse de Walter avant d’atterrir sur l’île.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cabale-lune-noire.forumactif.com/
Stingray
Invité



MessageSujet: Re: Isla de Madeira   Jeu 12 Oct - 0:14

"Tu ne pourras le vaincre seul."

Walter avait parlé d'une voix très froide et neutre, un regard emplit de détermination et néanmoins de douleur posé dans les yeux de Captain America à ses côtés.

"Il est fort, Steve.
Beaucoup trop fort, même.
Nous allons devoir aller sous l'eau, et c'est son milieu, Cap. Il sait mieux que quiconque, mieux que Namor peut-être, comment combattre sous l'eau, et tu ne pourras le vaincre. Même sur Terre, tu n'y arriverais pas bien. Alors sous la mer, ça sera impossible. Et...Et je ne veux pas te perdre, mon ami..."

Newell soupira lourdement avant de reprendre, visiblement affecté par tout ce qu'il se passait vu que ses nerfs étaient lentement en train de lâcher.

"Je risque déjà de perdre Diane...
Je ne veux pas perdre un de mes meilleurs amis...
Je sais que je ne dois pas affronter Tiger Shark seul...Je n'aurais pas une chance, et je voudrais le tuer...Je...J'ai fais appel à toi pour ça, Steve...Toi seul pourras me résonner quand je serais en face de Tiger Shark...Toi seul réussiras à m'empêcher de le tuer..."

Il fit une petite grimace qui aurait pu être un sourire en regardant toujours le Vengeur Etoilé à ses côtés avant de continuer lentement ce qu'il était en train de dire.

"Mais tu ne peux pas l'affronter seul.
On devra l'arrêter à deux. Ensemble. Il est impossible d'y arriver individuellement, et je sais que je deviendrais peut-être fou si j'étais face à lui seul. Et je ne veux pas être fou. J'ai besoin de toi, Cap. Mais j'ai aussi besoin de l'affronter. Il a enlevé ma femme. Il veut la transformer en monstre. Il veut transformer des pauvres gens en horreurs parce qu'il est fou."

La voix du scientifique se faisait plus grave et plus forte alors qu'il parlait, celui-ci semblant reprendre une certaine assurance et un certain self control.

"Et je peux pas laisser faire ça.
J'ai jamais été un héros, Steve. J'ai toujours été qu'un savant dans une armure, et qui vous aidait le moins possible parce que j'osais pas. Mais je peux pas être ça, maintenant. Mon beau frère veut transformer la femme que j'aime et des innocents en monstres. Il est temps maintenant que je me conduise en héros, Cap. En homme..."

Stingray soupira lourdement avant de remettre lentement son masque tâché de sang sur son visage. Il tourna ensuite sa face masquée vers Captain America, attendant sa décision même si il se doutait bien que son ami n'aimerait pas ce qu'il venait de dire...
Revenir en haut Aller en bas
Captain America

avatar

Nombre de messages : 216
Nom du joueur : Mavado
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Isla de Madeira   Sam 14 Oct - 20:04

Cap fit un sourire, remit le moteur en marche et reprit son vol vers l’île de Madère. Il fit faire un looping au jet à toute vitesse avant de tourner son visage en direction de son collègue Vengeur.

"C’est exactement ce que je voulais entendre, maintenant on peut continuer notre mission."

Il voulait faire parler Walter, pour qu’il lui en dise plus et même ce qu’il voulait lui cacher, maintenant c’était chose faite et Steve se sentait soulagé, même si la mission entreprise n’était pas une partie de plaisir, bien au contraire même.


"Je sais bien que je n’ai aucune chance de vaincre Tiger Shark seul, et encore moins dans son élément, et même avec ton aide ça ne sera pas facile d’en venir à bout mais jamais je n’abandonnerai avant que ta femme ne soit libérée et ce monstre derrière des barreaux. "

Rogers reporta son regard à l’avant de l’appareil, l’île étant maintenant toute proche, il ne voulait pas risquer de crasher l’appareil. Il demanda à Stingray de le guider jusqu’au site océanographique avant de reprendre la parole.

"Je voulais simplement t’entendre me dire que tu désirait tuer le Shark, ce qui est chose faite. Tu te doute bien que je ne te laisserais pas l’occasion de l’achever, et le fait de m’en avoir parler devrait t’avoir enlever un poids. Je veux que tu entame le combat en pleine possession de tes moyens, tu es déjà blessé, garde donc les idées claires, mon ami. Nous sauverons Diane, tu peux me faire confiance.
Tu as tout d’un héros tu sais, nous ne sommes pas tellement différents."


Après avoir slalomé a raz du sol entre les collines pendant quelques minutes, Cap longea la plage de sable fin pendant une dizaine de secondes.
Le site était en vue, Cap se posa juste devant l’entrée et ouvrit les portes du jet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cabale-lune-noire.forumactif.com/
Stingray
Invité



MessageSujet: Re: Isla de Madeira   Sam 14 Oct - 22:24

"Si..."

Walt soupira doucement, murmurant cette réponse d'une voix très basse en baissant lentement les yeux. Il avait bien sûr apprécié les paroles de son ami, mais il ne se sentait pas vraiment à la hauteur de la mission qu'ils allaient entreprendre, n'ayant jamais vraiment eut confiance en ses capacités de héros malgré toutes les choses qu'il avait déjà faites...

"Mais ce n'est pas grave..."

Il soupira encore une fois alors que le Quinjet arrivait vers l'île. Stingray passa rapidement ses mains sur son masque pour essayer d'aller un peu mieux, même si cela risquait d'être assez dur vu son état physique et surtout psychologique, avant de tourner lentement son regard vers Captain America à ses côtés.

"Bon.
Parlons d'autre chose.
On fera mon analyse psychologique plus tard, ok ? Il va falloir jouer serrer...Tiger Shark doit sûrement avoir déjà commencé quelques transformations, et j'ai peur qu'il ne s'attaque à Diane..."

Newell montra alors de la main une partie de l'eau autour de l'île plus sombre, parlant d'une voix assez posée et calme, même si au fond il n'allait pas aussi bien qu'il ne voulait bien le montrer.

"C'est là.
La base est sous l'eau, elle rend l'eau plus sombre.
Tu peux essayer d'atterrir un peu autour de la zone ? Comme ça, on pourra voir comment ça se passe dans la base..."

Le scientifique se tut alors, espérant que Rogers arriverait à le calmer et à sauver la femme qu'il aimait et avec qui il était marié pour son plus grand bonheur, même si il craignait évidemment pour le futur...
Revenir en haut Aller en bas
Captain America

avatar

Nombre de messages : 216
Nom du joueur : Mavado
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Isla de Madeira   Dim 15 Oct - 17:59

Après être descendu du vaisseau, Captain America se rapprocha de l’eau, elle était en effet plus sombre ici qu’ailleurs. D’après les indications données par Stingray, le site se trouvait juste en dessous.

*Mieux vaut ne pas foncer tête baissée.*

Cap se releva et alla ouvrir une des soutes du jet. Il en ressortit une machine métallique qui ressemblait à un petit sous marin et retourna avec vers la mer. Il s’enfonça jusqu’aux genoux et posa la machine dans l’eau avant de retourner dans la cabine du vaisseau.

"Grâce à cette caméra sous marine téléguidée, on va pouvoir les observer, ce qui nous permettra de mettre un plan en place avant d’agir. J’espère aussi repérer l’emplacement de ta femme, du Shark et de ses hommes."

Il alluma un écran où on pouvait voir ce que voyait la caméra et il la mit en marche. Le site ne tarda pas à apparaître sur l’écran. Steve stoppa alors les moteurs arrière et activa l’hélice latérale, pour faire le tour du site tout en restant à distance raisonnable pour ne pas se faire repérer. Enfin il trouva une entrée et s’en approcha lentement en faisant en sorte que l’appareil soit le plus bas et le plus caché possible, rasant le sable et les coraux du fond de mer. Arrivé à quelques mètres de l’entrée, il activa la caméra thermique.

*Personne n’est en vue.*

"On va pouvoir rentrer pour chercher ta femme."

Aussitôt dit, aussitôt fait, Steve poussa les moteurs à fond et entra dans le site océanographique. Il longea le long couloir central, ne quittant pas la caméra thermique des yeux. Vingt mètres plus loin, il y avait une intersection et la caméra repéra quelqu’un qui venait du couloir de gauche. Steve fit se poser la caméra contre le mur de gauche et coupa les moteurs. L’individu, qui ressemblait à un homme poisson, ne se rendit compte de rien et continua son chemin en empruntant le couloir de droite.
Avant de repartir, Steve fit un zoom avant pour essayer de voir ce qui se passait au bout du couloir d’en face. Sur l’écran on ne voyait que plusieurs gardes et une lumière puissante qui venait de la salle du fond mais rien d’autre.


"On risquerait de se faire repérer si on continue tout droit, il y a trop de monde."

Il remit les moteurs en marche et continua son exploration vers le couloir de gauche. Chacune des portes de ce couloir était munie d’une grille. Steve approcha la caméra à hauteur de la grille de la première porte pour regarder à l’intérieur.

"Regarde, c’est un prisonnier!"

Un homme était attaché dans cette pièce, il était menotté comme sur une croix et avait un masque qui lui permettait de respirer, mais qui lui cachait également ses yeux.
Rogers alla regarder dans la pièce d’en face mais il n’y avait personne, la cellule était vide. Les deux suivantes également étaient inoccupées. La cinquième par contre contenait un prisonnier, mais également un garde poisson à l’intérieur qui était en train de le détacher. Cap ne resta donc pas pour ne pas que la caméra ne se fasse pas voir et alors qu’il voulait continuer sa route pour explorer les deux dernières cellules, un homme poisson ouvrit la porte de la dernière. Steve fut obligé de rebrousser chemin et renvoya la caméra dans le couloir qui menait à l’entrée.


"Ouf, c’était juste. Un peu plus en on aurait pu dire adieu à une entrée discrète, ils auraient donné l’alerte."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cabale-lune-noire.forumactif.com/
Stingray
Invité



MessageSujet: Re: Isla de Madeira   Dim 15 Oct - 19:05

"Oui..."

Walter avait le regard rivé sur la caméra.
Les bras croisés, habillé entièrement de son costume, il était encore une fois impressionné par la facilité et la classe de Captain America. Quelques heures auparavant, Rogers était sûrement en train de faire quelque chose, d'important sûrement, et en quelques secondes à peine il avait décidé de suivre et d'aider le scientifique, et faisait absolument tout pour l'aider...et Newell en était touché. Vraiment touché.


"Tu devrais remonter la caméra, Cap.
Je pense qu'on a ce qu'il nous faut, et de toutes façons je connais la base : je l'ai créée, finalement. Donc je pense que je pourrais te guider, nous guider plutôt. Mais mieux vaut pas rester trop longtemps avec la caméra, ça m'étonne quand même que Tiger Shark ait laissé si peu de gardes...surtout des gardes si peu doués..."

Stingray toussa légèrement sous son masque, encore un peu blessé par le terrible combat contre son beau frère, quelques heures auparavant. Mais heureusement, il allait beaucoup mieux, son corps étant presque revenu à son meilleur niveau, même si cela risquait d'être extrêmement difficile de devoir combattre Tiger Shark et ceux qu'il avait déjà transformés en monstre sous marins.

"Bon..."

Le Vengeur Réserviste parlait désormais d'une voix déterminée et forte, se sentant mieux, beaucoup mieux même. La présence de l'âme des Vengeurs à ses côtés lui faisait beaucoup de bien, et il sentait désormais la force de faire ce qu'il avait à faire en lui, alors qu'il regardait avec son masque rouge et blanc l'eau devant lui, où se trouvaient des innocents à sauver, mais surtout sa chère femme qu'il aimait tant.

"Je pense qu'il va falloir y aller.
Tiger Shark a déjà dû commencer, et je veux pas que Diane soit transformée par ce monstre. Et je veux pas non plus que les innocents qu'il a enlevé soient modifiés aussi. Faut qu'on se dépêche, Cap. Arlyss doit être sûr de sa victoire contre moi, et doit être sûr que personne ne pourra l'arrêter. Faut qu'on lui montre qu'il se trompe."

Walt fit un petit sourire sous son masque avant de craquer lentement ses phalanges, s'approchant quelque peu de l'eau en l'observant toujours, ayant une énorme envie d'aller plonger pour combattre son beau frère, mais attendant un peu quand même pour ne pas tout perdre trop rapidement...
Revenir en haut Aller en bas
Captain America

avatar

Nombre de messages : 216
Nom du joueur : Mavado
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Isla de Madeira   Dim 15 Oct - 21:37

"Inutile de prendre des risques. Tu as raison, je ramène la caméra à la surface."

Peu après la caméra apparaît à la surface et Cap va la prendre. Avant de la ranger il s’empare de l’enregistrement vidéo et l’insère dans l’ordinateur du vaisseau. Il brancha ensuite la radio et chercha une fréquence.

"Le rôle des gardes n’est pas d’être doué, c’est de protéger la base et de donner l’alerte en cas d’intrusion. Un seul ne représente pas un danger mais à plusieurs ça pourrait devenir compliqué, et encore plus si Arlyss se joint à eux. Il faudra donc faire tout notre possible pour que les gardes que nous allons croiser n’aient pas le temps d’appeler des renforts."

Steve avait trouvé la fréquence qu’il cherchait, il prit le micro et le mit en marche.

"Ici Captain America, je vous appelle depuis une connections sécurisée. Je me trouve aux coordonnées 48°39.700' de latitude Nord et 2°14.400' de longitude Ouest. J’ai besoin que vous envoyiez des caissons pénitentiaires sur place, ainsi qu’une équipe médicale. Il faudra également un caisson blindé pouvant résister à de fortes pressions internes."

"Bien reçu, nous faisons le nécessaire. Nous arriverons aux coordonnées indiquées dans 30 minutes."

"Je vous remercie. Terminé."

Steve raccrocha le combiné et sortit de la cabine pour se diriger vers une soute du jet.

"Ne t’impatiente pas, mon ami. Nous n’allons pas tarder à y aller, laisse moi juste le temps de me préparer." dit cap tout en enlevant son bouclier de son dos pour l’accrocher à son bras. Il ouvrit ensuite la soute pour en sortir un masque de plongée et une bouteille d’oxygène. Il sortit également deux oreillettes-micro et en passa une à son coéquipier.

"Règle le sur la fréquence 3, comme ça on pourra se parler et rester en contact même si on se sépare."

Tout en parlant, Cap se préparait. Il mit son oreillette, son masque et sa bouteille avant de refermer la soute.

"Tu me reçois?..
Ne t’inquiète pas, ta femme s’en sortira saine et sauve. Suis mes instructions et surtout essaie de te contrôler et de garder ton calme, et particulier contre le Requin Tigre. Il ne s’attend pas à nous voir, nous pouvons donc compter sur l’effet de surprise.
Commençons par nous rendre à l’entrée du bâtiment.
En avant, Vengeur!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cabale-lune-noire.forumactif.com/
Stingray
Invité



MessageSujet: Re: Isla de Madeira   Dim 15 Oct - 22:20

"C'est fait.
Je te reçois, Cap."

Stingray avait prit l'appareil que lui avait tendu le Vengeur Etoilé et avait suivit ce qu'il lui avait dit. Il avait aussi observé avec un grand intérêt le charisme dont faisait prendre son coéquipier et ami, et sourit doucement en entendant les paroles réconfortantes de celui qui n'hésitait pas à mettre sa vie en danger pour sa femme et son amitié.

"Et je suis prêt.
Allons sauver quelques innocents.
Et surtout allons régler définitivement mes affaires de famille..."

Walter avait parlé d'une voix extrêmement déterminée et forte en disant cela. Il semblait être très motivé par ce qui allait se passer et semblait être devenu quelqu'un d'autre : il n'était plus seulement le savant génial et un peu aventurier qu'il avait été jusque là, il semblait être devenu une sorte de héros, comme Captain America.

"Go !"

Avec grâce, Newell plongea dans l'eau, cet élément qu'il affectionnait tant et à qui il avait voué sa vie. Immédiatement dans le liquide regorgeant de vie, le système de survie de son armure souple se mit en marche, et le Vengeur Réserviste sentit l'air des molécules d'eau se transformer en air pour humain. Il sourit doucement en se rendant compte, encore une fois, que son invention fonctionnait, descendant rapidement dans les profondeurs sous marines à une assez grande vitesse.

"Cap ?
T'es là ? Ca va ?"


Stingray avait parlé dans son micro, et ainsi seul le Vengeur Etoilé pouvait l'entendre. Les deux héros arrivaient de plus en plus vite vers l'immense structure sous marine qui s'étendait sous eux, et encore une fois le savant se prit à aimer ce qu'il voyait.
C'était une énorme boule sous marine, en fait. Un dôme noir épais, où l'on pouvait voir plusieurs "portes" sur les quatre côtés de la chose, ainsi que de longs tuyaux qui sortaient du dôme pour remonter à la surface, même si la majorité n'étaient pas encore terminés. Newell soupira en se disant que son rêve risquait d'être détruit par le fracas du combat à venir, mais il s'arrêta dans l'obscurité de l'eau et recommença à parler à son collègue dans le micro.


"On y est presque..."
Revenir en haut Aller en bas
Captain America

avatar

Nombre de messages : 216
Nom du joueur : Mavado
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Isla de Madeira   Dim 15 Oct - 23:46

Captain America plongea derrière Stingray
Sa bouteille contenait assez d’oxygène pour qu’il puisse respirer pendant 30 minutes. Une fois à l’intérieur, il devra faire attention en expirant car les bulles d’air qu’il rejette sont facilement repérables. Walter qui était en train de nager devant lui semblait aller mieux, peut être était-ce le contact avec l’océan ou bien autre chose, mais cela fit sourire Steve.


*Il va mieux, c’est rassurant.*

Walter avait une étonnante aisance et nageait vraiment facilement, Cap avait du mal à le suivre et commença vite à être distancé.

"Oui, je suis là. Tout va bien mais attend moi stp, je n’ai pas de costume comme le tien. Tu es largement plus rapide que moi."

Peu après ils arrivèrent devant la porte du site. Newell était arrivé le premier et il attendit Rogers à droite de la porte. Steve arriva à sont tour et se plaça juste à gauche de la porte. Il jeta un furtif coup d’œil dans le couloir et aperçut un garde qui se dirigeait dans leur direction. Cap retint sa respiration pour ne pas trahir sa présence et fit un signe de la main à son collègue pour lui dire de rester caché et de ne pas intervenir. Une fois le garde arrivé au bout du couloir, il scruta l’océan. Pendant ce temps, Cap se préparait à frapper avec son bouclier. Dès que le garde repéra Cap, le Vengeur envoya son coup et l’homme poisson se prit le milieu du bouclier en plein visage. Il n’était pas assommé mais presque. Cap continua avec un bon coup de poing puis il envoya le garde en direction de Stingray.

"Tiens, attrape."

Cap pouvait maintenant reprendre sa respiration sans crainte, le passage était dégagé pour le moment.

"Passe devant, je te suis. Allons déjà libérer les prisonniers. Ta femme doit être dans une des cellules."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cabale-lune-noire.forumactif.com/
Stingray
Invité



MessageSujet: Re: Isla de Madeira   Lun 16 Oct - 15:38

"Ca m'étonnerait."

Walter avait une nouvelle fois parlé dans son micro.
Il avait regardé, impressionné, l'attaque de Captain America contre le garde, trouvant vraiment que son ami était extraordinaire au combat, mais pensant aussi que celui-ci avait eut de la chance, étant donné que contrôler son bouclier sous l'eau était sûrement beaucoup moins facile qu'à la surface. Le scientifique avait, après cela, caché le garde inconscient dans l'ombre du dôme à l'extérieur, avant de rejoindre Rogers et de lui parler de cette voix ferme et déterminée.


"N'oublie pas qui elle est pour lui.
Il l'a sûrement près de lui, de façon à essayer de lui faire admettre que son plan est le meilleur. Elle doit sûrement essayer de gagner du temps, mais je suis certain qu'elle ne se trouve pas dans les cellules, ou du moins les salles qu'il a aménagé comme telles. C'est sa soeur, Cap. Il ne mettrait pas sa soeur qu'il veut transformer pour 'bien' en cellule."


Sous l'eau, Newell semblait vraiment plus détendu et plus sûr de lui. La présence rassurante du précieux liquide à qui il avait destiné sa vie le rendait plus calme et apaisé, et il commença lentement à nager devant lui, continuant aussi à parler dans son micro en scrutant si il ne trouvait pas des gardes inopportuns.

"Mais tu as raison, il faut s'occuper des prisonniers.
Je suppose qu'avant leur transformation, il a dû les laisser dans les salles étanches de la base, vu qu'il a ouvert à l'eau les couloirs. Il y a des sas entre les pièces et les couloirs pour faire évacuer l'eau, mais je sais que c'est repérable par la salle de contrôle : j'ai fais ça pour éviter les mauvaises surprises. Et je suis sûr que Tiger Shark le saura si on entre ainsi dans les salles."


Stingray soupira légèrement. La situation risquait d'être difficile dans les moments à venir : les deux Vengeurs devaient se dépêcher pour sauver les innocents potentiellement condamnés à une vie affreuse par son beau frère, mais en même temps ils devaient aussi aller sauver sa femme qui risquait sa vie à chaque instant. Le savant accéléra alors le rythme de sa nage pour finalement arriver devant une des premières salles, se tournant vers Cap tandis que son armure lui indiquait qu'il avait un haut niveau d'énergie disponible.

"Bon...
Je pense que j'ai une solution.
Il suffirait que je créé un court circuit dans les sas de chaque salle, et donc toutes les machines seraient HS quand nous serions dedans. Nous pourrions alors entrer dans la salle, facilement, vu que l'eau est évacuée automatiquement en cas d'urgence. Et on pourrait commencer à évacuer. On fait ça ?"


Walt semblait vraiment plus confiant et plus sûr de lui qu'auparavant. Il avait oublié ses peurs et sa colère pour en faire une force à utiliser pour les moments difficiles qu'il devait vivre, et il essayait de rester ainsi le plus longtemps possible, même si il se doutait bien que cela serait difficile quand il serait en face de son beau frère haït et détesté...
Revenir en haut Aller en bas
Captain America

avatar

Nombre de messages : 216
Nom du joueur : Mavado
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Isla de Madeira   Lun 16 Oct - 19:14

Captain America réfléchit quelques secondes avant de répondre.

"Bonne idée, mais le fait de mettre les machines hors service risque d’alerter le Shark et sa garde rapprochée. Gardons donc ton plan pour la phase 2. En premier lieu, pour la phase 1, je propose que nous allions chacun au bout de ses deux couloirs, je prend celui de gauche et toi celui de droite, et que nous assommions un par un tous les gardes que nous croiserons. Il faudra prendre soin de bien les cacher pour que personne ne les trouve. Quand les deux couloirs seront vides, on se retrouve au milieu et tu provoque la phase 2. Arlyss devrait envoyer ses gardes personnels pour voir ce qui se passe. On aura plus qu’à s’occuper d’eux pour j’espère, se garder Arlyss seul pour la fin.
Après seulement qu’il soit mis hors d’état de nuire, nous libérerons les otages.
Mon plan te convient? Si oui, en route."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cabale-lune-noire.forumactif.com/
Stingray
Invité



MessageSujet: Re: Isla de Madeira   Lun 16 Oct - 21:42

"Oui..."

Même si Walter n'était pas totalement convaincu par le plan proposé par Captain America, voulant évidemment sauver sa femme avant tout, mais il préférait faire confiance à la Légende Etoilée, qui était vraiment un des plus grands stratèges et un des plus grands combattants qu'il ait jamais connu.

"Allons-y.
Et dépêchons-nous.
Je ne veux pas que Diane reste trop longtemps dans les mains de ce monstre..."


Stingray fit un petit sourire sous son masque de son armure souple avant de commencer très rapidement à nager dans le dôme qu'il avait construit de ses mains pour des buts pacifiques, mais qui était désormais utilisé par un monstre qui n'avait plus rien d'humain maintenant.
Le scientifique suivit donc le couloir de gauche, comme Rogers le lui avait indiqué, faisant le moins de remouds possibles pour ne pas attirer l'attention des gardes.


"Je vois rien pour..."

Mais Newell ne put aller plus loin. Un des gardes de Tiger Shark, déjà muté en une sorte d'homme poisson très laid et très gros, venait de faire son apparition dans son champ de vision, et il se tut immédiatement en le voyant.
Le savant commença lentement à réguler sa respiration en se cachant dans l'ombre du couloir, voyant le monstre passer lentement devant lui sans l'apercevoir. Un sourire se dessina sur son visage masqué, avant qu'il ne se jette très rapidement sur son adversaire, sautant sur lui avec énormément de grâce et de vitesse.

Là, avec l'aide de la super force donnée par l'armure souple de son invention, Walter commença à frapper le garde, avant de lui donner le coup de grâce avec l'énergie qui était dans son armure. Son ennemi fut ainsi vaincu en quelques secondes à peine, et le propriétaire des lieux le déposa extrêmement rapidement dans un des coins sombres du dôme avant de recommencer à parler à son collègue et ami, reprenant aussi son exploration rapide et prudente des lieux en même temps.


"Un garde en moins."
Revenir en haut Aller en bas
Captain America

avatar

Nombre de messages : 216
Nom du joueur : Mavado
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Isla de Madeira   Mer 18 Oct - 16:50

Stingray partant dans le couloir de gauche, Captain America se rendit dans celui de droite. Dès ses premiers mètres dans ce couloir, il s’arrêta et se plaqua contre le mur, des gardes arrivaient à l’intersection, ils venaient de la direction d’où semblait se trouver Tiger Shark. Ils se séparèrent et prirent chacun un couloir, l’un à gauche, l’autre à droite. Le garde se dirigeant vers Cap était armé d’une énorme hache à double tranchant et d’une armure d’écaille. La légende étoilée risquait de se faire repérer et le garde de donner l’alerte car il n’y avait pas assez d’espace pour se cacher efficacement.

*Il risque de me voir si je ne fais rien.
J’ai une idée.*

Steve s’accroupit et fit glisser son bouclier au raz du sol jusqu’au mur d’en face, avant de se plaquer à nouveau contre le mur. En passant, le garde repéra le bouclier et se dirigea dans sa direction, tournant le dos à Steve. La diversion avait fonctionnée et le Vengeur en profita pour se jeter sur le garde poisson pour lui faire un étranglement arrière.


*Une pression au bon endroit et le tour sera joué.*

L’homme poisson se débattit quelques secondes avant de s’écrouler, Cap le poussa contre la porte d’une des pièces qui servait de cellule, le seul endroit à peu près caché, et ramassa son bouclier tout en restant accroupit.


"J’en ai eu un moi aussi.
Prend garde, l’un d’entre eux se dirige dans ta dir…"


Rogers n’eut pas le temps de finir sa phrase que la porte de la cellule juste en face de lui s’ouvrit de l’intérieur. Le Vengeur eu tout juste le temps de faire un rapide pas de coté pour que le garde qui en sortait ne le voit pas, mais par contre il repéra vite le corps de son semblable gisant au sol. Cap profita qu’il avait le regard vers le bas pour lui donner un coup qui viendrait d’en haut, et il fit un coup de pied sauté qui le toucha en plein milieu du crâne. L’eau diminue la puissance de l’impact mais permet de faire des mouvements aériens avec une plus grande facilité Cap en profita pour lui assener un coup de pied sauté de face en pleine mâchoire, et l’homme poisson s’écroula à l’intérieur de la cellule, juste à coté du prisonnier enchaîné qu’il était en train de transférer. Le prisonnier était une femme, malheureusement pas celle de son ami, et elle avait l’air vraiment ravie de voir Captain America. Celui çi lui fit signe de ne pas bouger, et il alla chercher l’autre garde assommé pour le traîner jusque dans cette cellule. Il fit ensuite signe à la femme de rester sur place, de ne pas faire de bruit, et il lui fit comprendre qu’il allait revenir s’occuper d’elle dans peu de temps.

"Je disais, un des gardes viens vers toi, il arrive dans ton dos. Fais attention."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cabale-lune-noire.forumactif.com/
Stingray
Invité



MessageSujet: Re: Isla de Madeira   Mer 18 Oct - 17:34

"C'est bon."

Stingray avait vu arriver le garde.
Avec grâce et agilité, il avait utilisé son costume pour se coller contre le plafond, attendant l'arrivée de son adversaire pour lui tomber dessus et utiliser son énergie pour le vaincre. Après cela, le scientifique l'avait mit aussi dans un coin sombre, et répondait encore au micro à son collègue qui se trouvait à l'autre bout du dôme.


"Je l'ai eu."

Il jeta un petit regard autour de lui avant de continuer son exploration, reprenant aussi la parole alors qu'il nageait toujours dans cette structure qu'il avait créée de ses mains, et qu'il connaissait évidemment comme sa poche.

"T'as trouvé quelque chose ?"

Walter continua alors à avancer, s'imposant le silence dans ses mots et dans ses pensées pour être le plus concentré possible dans la mission, qui était si importante pour lui. Il continua encore quelques instants dans le couloir sombre et inondé, avant de tomber sur deux gardes qui discutaient, mais qui ne l'avaient pas encore vus.
Avec une grande agilité, le savant se colla contre la peur, essayant de calmer sa respiration alors que les deux êtres déjà transformés par son beau frère commençaient à parler entre eux, n'ayant toujours pas remarqués sa présence près d'eux.


"Et ça se passe bien ?"
"De quoi ?"
"Ben les transformations."
"Ah...ouais, ça avance."
"Et la soeur du boss ? Elle sera des nôtres, aussi ?"
"Ouais. Bientôt."
"Bientôt ?"
"Dans dix minutes, je crois."
"Ah...cool."

Le sang de Newell ne fit qu'un tour. Diane allait être très bientôt transformée par Tiger Shark, et il ne pouvait laisser faire une telle horreur. Avec rapidité, il sortit de sa cachette pour se jeter sur ses adversaires, utilisant une grande partie de son énergie pour les frapper et les électrocuter. En quelques secondes à peine, les deux êtres furent vaincus, alors que le Vengeur Réserviste parlait dans son micro à Captain America, légèrement affolé par la nouvelle qu'il venait d'apprendre.

"Cap ?
Je...Je viens d'entendre une conversation...
Diane va être...va être transformée...dans dix minutes...Je...Je crois que je vais y aller...seul..."


Sa voix n'était pas du tout forte ou sûre, c'était plus celle de quelqu'un qui était en train de craquer psychologiquement du héros qu'il aurait dû être.
Revenir en haut Aller en bas
Captain America

avatar

Nombre de messages : 216
Nom du joueur : Mavado
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Isla de Madeira   Jeu 19 Oct - 20:16

Après avoir prévenu Stingray de l’arrivée du garde dans son dos, Captain America commença à sortir de la cellule dans laquelle il était quand la prisonnière qu’il venait de libérer nagea rapidement dans sa direction et vint s’agripper à lui. Elle semblait terrifiée et elle avait apparemment trop peur pour rester seule comme Cap l’aurait voulu. Le Vengeur compris sa réaction et, même si ça ne l’enchantait guère, il l’autorisa à rester près de lui. Cap continua lentement son avancée dans le couloir en gardant la femme derrière lui.

"Non, je n’ai rien trouvé d’intéressant pour le moment, je continue l’exploration."

Steve devait être encore plus prudent, il ne voulait pas mettre en danger la femme qui l’accompagnait, mais cette grande prudence lui faisait perdre du temps, il avançait désormais deux fois moins vite que lorsqu’il était seul. Après une dizaine de mètres, Stingray entra à nouveau en contact avec lui, pour lui dire qu’il voulait y aller seul. C’est ce que redoutait le plus Rogers, car c’est la seule chose qu’il ne pourrait pas contrôler: les nerfs de son ami réserviste. Bien sur, le Vengeur étoilé comprenait que la situation puisse le mettre dans un tel état, mais Walter dans son empressement à libérer sa femme risquait déjà de se faire repérer, mais surtout de se faire capturer lui aussi.

"Garde ton sang froid, mon ami. On a un bon plan, on s’en tient à ce plan. En dix minutes, nous avons largement le temps de mettre en place la phase 2.
Continue comme prévu, et rappelle toi ce qui s’est passé la dernière fois que tu as affronté Tiger Shark seul."


Captain America essayait de le rassurer mais il n’était pas sur que son petit speech ait fonctionné, dans tous les cas, il n’eut pas le temps de se poser trop de questions; un garde poisson se rapprochait. Steve prit la femme qui était avec lui par la main et alla se cacher sans traîner dans un recoin du mur en la tirant derrière lui. Il lui fit signe de s’accroupir et dès que l’homme poisson arriva à trois mètres, Cap prit appuis contre le mur et s’élança vers lui, bouclier en avant. Le garde releva sa lance pour se préparer à l’impact mais le Vengeur réussi à dévier le coup avec son bouclier et à lui asséner un coup de poing de toutes ses forces avec son bras droit. Ce coup envoya voler le garde contre le mur et le fit tomber K. O.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cabale-lune-noire.forumactif.com/
Stingray
Invité



MessageSujet: Re: Isla de Madeira   Jeu 19 Oct - 20:52

"Non...
Non, Cap..."


Walter était en transe.
Apprendre par ces gardes que sa femme allait être très bientôt transformée en monstre par son horrible beau frère, c'était plus qu'il n'en pouvait en supporter. Il adorait sa femme. Il lui vouait un amour sans bornes, et le scientifique ne pouvait s'empêcher de penser à celle qu'il aimait et qui était en danger. Et il ne pouvait s'empêcher de se dire qu'elle avait besoin de lui, maintenant, et qu'il devait aller la sauver...quoi qu'il en coûte...


"Non...
C'est pas possible...
Je peux pas la lui laisser..."


Les mains crispées, ne bougeant même plus dans ce couloir inondé, Newell ne se sentait plus très bien. Il avait d'énormes envies de foncer sauver la femme qu'il aimait, mais...mais Captain America lui avait dit de ne pas le faire. Il lui avait dit qu'ils devaient continuer leur plan, et c'était sûrement ce qu'il y avait de mieux à faire. Oui. C'était ce qu'il y avait de mieux à faire. Mais depuis quand ce savant qui avait repoussé bien des fois l'impossible faisait-il ce qu'il y avait de mieux à faire ? Il avait fondé sa vie sur le rejet de la norme et des faits entendus...et ce n'était pas aujourd'hui qu'il allait changer, alors que Diane était extrêmement en danger...

"Et je ne vais pas la lui laisser !"

Stingray venait de crier dans son micro, et venait de se reprendre. Il n'allait pas laisser la femme qu'il aimait plus que tout au monde aux mains d'un être aussi abject et monstrueux que les menaces que les Vengeurs avaient affrontés des années durant...pas si il pouvait l'empêcher. Et il allait tout faire pour ça.

"Désolé, Cap...
Mais je dois y aller...
Je dois vraiment y aller..."


Le Vengeur Réserviste savait que Rogers n'apprécierait pas sa décision, mais il s'en fichait : il savait que c'était ce qu'il devait faire, et il commença à nager extrêmement rapidement vers le centre du dôme, se sentant prêt à affronter son beau frère et à tout faire pour l'arrêter, même si il se doutait bien que ça ne serait vraiment pas facile...
Revenir en haut Aller en bas
Captain America

avatar

Nombre de messages : 216
Nom du joueur : Mavado
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Isla de Madeira   Jeu 19 Oct - 23:03

Le garde assommé, Captain America fit signe à la prisonnière qu’il avait libérée pour qu’elle sorte de sa cachette. Elle revint se placer derrière Cap et ils continuèrent à s’avancer dans le couloir prudemment.
Dans le couloir d’en face, Stingray commençait à craquer sérieusement, il refusa de continuer de suivre le plan du leader des Vengeurs et il lui dit par radio qu’il allait tenter sa chance seul contre Tiger Shark et ses hommes pour tenter de libérer sa femme.


"Walter non, ça serait du suicide, n’y va pas!"

Steve avait beau crier dans le micro, il n’arriverait pas à raisonner l’océanographe.

*Il va se faire repérer, c’est sur.
Bon, je n’ai pas trop le choix maintenant…*

Le Vengeur retourna en arrière et se dirigea vers l’endroit où il avait vu le local technique électrique. La pièce était toute petite et personne ne se trouvait à l’intérieur, mais l’intérêt de cet endroit était que tous les branchements électriques de la base partent de là. Cap fit signe à la femme qui l’accompagnait de l’attendre quelques instants et il enfonça la porte du local d’un puissant coup du tranchant de son bouclier. A cet instant précis, l’alarme se déclancha!

BEEP! BEEP! BEEP!

Steve se dirigea en vitesse vers le boîtier de contrôle central et fit sauter son cadenas d’un coup de bouclier. Il ouvrit la porte et commença à chercher des fils de courant. Quelques secondes plus tard il avait trouvé ceux qu’il cherchait, les dénuda et les brancha entre eux. Quelques éclairs firent un court circuit qui électrocuta légèrement le Vengeur, comme l’eau est porteuse d’électricité, mais ce court circuit avait également mis hors circuit toutes les portes de la base et toutes les salles qui servaient de cellule s’ouvrirent.

BEEP! BEEP! BEEP!

Comme Walter avait dit au début de la mission, l’eau fut évacuée dans les couloirs, car il s’agissait d’un cas d’urgence. Tous les prisonniers étaient libres, il ne restait plus qu’à leur indiquer la sortie, mais l’alarme était déclenchée et les gardes allaient accourir pour rétablir la sécurité et éviter toute évasion. Il allait falloir faire vite…

BEEP! BEEP! BEEP!

Rogers sortit du local technique et retira son masque de plongée. Il couru en direction de la femme qu’il avait libéré en premier, elle était en train d’enlever son masque elle aussi.

"Suivez moi, Mademoiselle, l’endroit va très bientôt grouiller de gardes."

Il courut vers l’intersection des couloirs et lui montra la direction de la sortie, déjà d’autres prisonniers commençaient à accourir mais ils ne savaient où se rendre.

"Je compte sur vous pour leur indiquer la sortie. Bonne chance."

Les gardes venant du dôme n’étaient toujours pas sur place, ce qui étonnait le Vengeur étoilé. Stingray devait être en train de les retenir.

*Ils doivent croire que tu es seul*

BEEP! BEEP! BEEP!

Steve ne devait absolument pas se faire repérer, sinon tout serait perdu, Tiger Shark aurait gagné. Il courut en direction du couloir qu’il avait emprunté auparavant et chercha un des gardes qu’il avait assommé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cabale-lune-noire.forumactif.com/
Stingray
Invité



MessageSujet: Re: Isla de Madeira   Ven 20 Oct - 14:58

"RAAAAAAAAAAHHHHH !!!"

Stingray était hors de lui.
Il avait foncé dans les couloirs sombres et immergés grâce à son armure faite de ses mains, et il était rapidement arrivé au poste de commande central où se trouvait son beau frère, Tiger Shark. Celui-ci avait immédiatement appelé les gardes pour qu'ils se jettent sur le savant, et depuis celui-ci essayait de s'en débarrasser pour sauver la femme de sa vie.


"Diaaaaane !!!"

Le scientifique utilisait son énergie pour essayer de rendre inconscients la douzaine de gardes transformés par Tiger Shark qui tentaient de l'arrêter. Mais il se battait comme un diable, allant au-delà même de ses limites physiques pour pouvoir combattre ces monstres qui mettaient la vie de sa femme chérie en danger.

"Arlyss !
Laisse-la !
Je te jure que tu le regretteras si tu la touches !"

Walter lançait un regard extrêmement dur et violent à Tiger Shark, qui se trouvait sur une plate forme au centre de cette grande salle remplie de machines. Un tube avait été placé sur cette plate forme, et plusieurs appareils étaient disposés autour. Newell avait rapidement comprit que c'était ce qui servait à son beau frère à transformer les gens en monstres marins, et il sentit son coeur se glacer quand il avait vu sa femme dans ce tube.

"Je te le jure..."

Le Vengeur Réserviste frappait le plus possible les gardes autour de lui, espérant pouvoir s'en sortir assez rapidement pour sauver sa femme, même si il commençait un peu à douter de sa victoire vu l'immense tâche qui était devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
Captain America

avatar

Nombre de messages : 216
Nom du joueur : Mavado
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Isla de Madeira   Dim 22 Oct - 14:00

BEEP! BEEP! BEEP!

L’alarme fonctionnait toujours, tandis que les prisonniers étaient en train de gagner la sortie, les uns après les autres. Aucun garde n’était arrivé du dôme pour les en empêcher, et tous les gardes des couloirs gauche et droite semblaient avoir été mis k.o.
Captain America arriva en vue du corps d’un des homme poisson qu’il avait assommé.


*Je n’ai pas d’autre choix.*

Il lui enleva son armure d’écaille son casque et ses accessoires et les enfila. Il ramassa ensuite la hache qui était au sol et porta le corps jusqu’au bout du couloir dans l’endroit le mieux caché qu’il trouva.

BEEP! BEEP! BEEP!


Il retourna à l’intersection des couloirs voir où en étaient les prisonniers. Les derniers finissaient d’évacuer. Enfin, ils étaient libres!
Il ne restait plus à présent qu’à régler le compte du Shark, ce qui ne serait pas une mince affaire…
Steve était méconnaissable dans son déguisement, son bouclier caché dans son dos avec l’armure d’écaille par-dessus, un casque bien large qui lui masquait le visage entièrement, et des vêtements en lambeaux qui complétaient l’illusion. Ainsi équipé, le Vengeur se dirigea vers le dôme central. En se rapprochant, il entendit des bruits de combat…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cabale-lune-noire.forumactif.com/
Stingray
Invité



MessageSujet: Re: Isla de Madeira   Dim 22 Oct - 15:00

Mais ces bruits se turent rapidement.
En effet, si Stingray s'était battu comme un lion contre la douzaine d'hommes monstres marins transformés par son beau frère, il n'avait malheureusement pas fait le poids. Encore affaiblit par ses blessures, inférieur en nombre et en puissance, le scientifique avait dû plier sous les assauts de ses adversaires, et se retrouvait donc en très mauvaise posture à ce moment-là.


"Nughn..."

Enchaîné à un X en métal sortit d'on ne sait où, Newell se trouvait devant son beau frère, le célèbre Tiger Shark, toujours aussi monstrueusement laid après sa transformation récente en monstre marin.



Arlyss dominait donc Walter, alors que les deux êtres se trouvaient à côté de la console qui pouvait transformer Diane Newell en monstre. Le Vengeur Réserviste lançait des regards anxieux vers cet appareil, conscient qu'il ne pouvait rien faire pour le moment vu qu'il était trop faible et que son beau frère pouvait appuyer dessus à chaque instant.

"Tu es fou, Walter.
Complètement fou, même.
Je pensais que toi, au moins, tu me comprendrais dans mon envie de changer le monde. Les humains sont des imbéciles qui font du mal à l'océan, à l'eau. Toi qui as toujours combattu pour l'océan, je croyais que tu m'aiderais à faire cohabiter l'Humanité avec l'élément liquide. Mais je me trompais..."


Le savant leva des yeux fatigués sous son masque vers Tiger Shark. Celui-ci disait des choses complètement folles avec sa voix stridente et dérangeante, mais il savait que si il le faisait parler, il gagnerait du temps...Et cela permettrerait peut-être à Captain America de venir et de les sauver, chose qui était obligatoire maintenant que Stingray avait fait l'erreur de foncer dans le tas sans réfléchir, ce qu'il regrettait amèrement désormais...

"C'est ça...
Tu veux juste tuer des centaines d'innocents, et c'est moi le méchant...
T'es juste un dingue de plus qui veut contrôler le monde, et qui veut faire du mal aux gens...Ta place est dans un asile avec des types qui se bavent dessus, c'est tout...T'es un taré..."

Walter savait qu'il jouait gros en disant cela, mais il n'avait pas le choix : il fallait gagner du temps, même si il se doutait bien que la réaction de son beau frère à ses paroles allait être extrêmement violente et brutale, le connaissant comme il le connaissait...

(HJ/ si tu veux faire parler Tiger Shark, tu peux aussi ;) /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Captain America

avatar

Nombre de messages : 216
Nom du joueur : Mavado
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Isla de Madeira   Dim 22 Oct - 19:41

Quand Captain America entra dans le dôme central, Stingray venait tout juste de perdre le combat contre les hommes poissons de Tiger Shark. Deux gardes se saisirent du Vengeur gisant à terre et l’attachèrent. Au même moment, plusieurs gardes se dirigèrent en courant dans le couloir d’où venait Cap, à prioris pour surveiller les prisonniers et pour couper l’alarme. Cap en profita pour se rapprocher et se fondre dans le groupe. Personne ne l’avait reconnu pour le moment, son déguisement improvisé étant apparemment efficace.
Le Vengeur étoilé observait tout se qui se passait et cherchait une solution pour libérer son ami et sa femme, mais également pour se débarrasser de tous les hommes poissons et de leur chef.
Ce n’était pas simple…
Walter était enchaîné au centre de la pièce qui était légèrement surélevé, ce qui faisait que tout le monde pouvait le voir. Juste en face se trouvait le Shark qui discutait avec lui; Cap étant un peu trop loin, il ne comprenait pas tout ce qu’ils se disaient, il décida donc de se rapprocher prudemment. Attachée juste à coté de Stingray se trouvait sa femme, qui était placée dans la machine qui transforme les humains en monstres.


*Dommage qu’on soit sous l’eau et que je ne puisse pas lancer mon bouclier, je vais devoir me rapprocher encore…*

Depuis son entrée dans le dôme, Steve retenait sa respiration. Il avait remis son masque de plongée en dessous son déguisement mais il ne pouvait pas l’utiliser sans se faire repérer. Les bulles d’air l’auraient trahis en un instant… Cela faisait déjà une minute qu’il retenait son souffle et il allait devoir intervenir sans plus tarder.
Il était maintenant tout proche de Newell, et les dernières paroles de l’océanographe avaient rendus Arlyss furieux. Le Requin lui arracha son costume de Stingray et le jeta un peu plus loin. Le Vengeur réserviste était mal en point. Privé de son costume, il ne pouvait plus respirer lui non plus, et ses blessures s’étaient rouvertes…
Arlyss lui mit un coup de griffe au ventre avant de lui répondre, et Rogers profita de cette occasion pour se placer derrière son ami, faisant semblant de l’étrangler avec sa hache, tout en lui mettant discrètement dans la main un morceau de son armure d’écaille, dont la forme semblait parfaite pour crocheter les cadenas des chaînes qui le retenait prisonnier. Bien caché derrière son ami, personne ne pouvait le démasquer, même si il était vraiment très proche du danger.


"Un taré, dis tu? Est-ce bien raisonnable de parler ainsi à un individu qui tiens l’avenir de ta femme entre ses mains?" répondit Arlyss tout en se dirigeant vers la machine où était attachée le femme de Walter, et approchant son doigt du bouton activant la transformation en homme poisson.

"L’humanité est condamnée, une nouvelle ère est venue.
Voici venir le jour ou Tiger Shark…"


Il n’eut pas le temps de finir sa phrase que Captain America recracha tout l’air qui restait dans ses poumons pour hurler:

"…faillira!!!!!!!!!!!!!!!!!"

Sa voix résonna puissamment dans le dôme, faisant sursauter Arlyss pendant que Cap; qui avait bondit de toutes ses forces en direction de la machine; armait son bras droit qui venait de se saisir de son bouclier légendaire.
Le Shark n’eut pas le temps d’enclencher la transformation que le Vengeur étoilé porta son coup et fit exploser la machine qui était sous tension, l’onde de choc faisant voler en morceau le déguisement porté par Steve, révélant son vrai costume aux yeux de tous. La femme de son ami était libre et sous le choc de l’explosion elle était tombé au sol, pile entre Captain America et Tiger Shark.
Tous deux bondirent en même temps dans sa direction…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cabale-lune-noire.forumactif.com/
Stingray
Invité



MessageSujet: Re: Isla de Madeira   Lun 23 Oct - 13:33

Mais à ce moment-là, alors que Tiger Shark allait frapper Diane qui était au sol, inconscient et en train de se noyer certainement, une énorme salve d'énergie frappa extrêmement violemment Arlyss, qui fut projeté au loin derrière lui.
L'attaque provenait évidemment de Stingray, qui venait de remettre ses gants alors que son masque, se dépêchant d'enfiler le reste pour continuer le combat.

Ce qu'il venait de se passer...était exceptionnel.
Dépossédé de son armure en quelques secondes, blessé très gravement au ventre vu le sang qui en sortait et qui se mêlait à l'eau, Walter pensait sa dernière heure venue, surtout avec le garde de Tiger Shark derrière lui. Mais il avait rapidement sentit le bout d'écailles dans sa main, et avait immédiatement comprit que l'être derrière lui ne pouvait être que Captain America, son sauveur.

A partir de là, Rogers avait prit le contrôle de la situation et enclenché un combat contre Arlyss, mais Newell n'était pas resté inactif. Il s'était assez vite sortit de ses chaînes avec le bout d'écailles, et avait foncé assez rapidement sur son costume pour pouvoir l'utiliser contre son beau frère, qui venait de se relever pour faire face aux deux Vengeurs, la rage évidemment dans les yeux et l'attitude.


"Cap..."

Le scientifique parlait d'une voix faible dans le micro. Même si il avait remit son costume, qu'il pouvait à nouveau respirer sous l'eau et que la cicatrisation de sa blessure était accélérée grâce à son armure, la douleur était quand même assez grande, et le savant savait qu'il ne fallait pas que leur combat dure trop longtemps. Mais avant tout, il fallait sauver sa femme, et sa vie se jouait dans les secondes à venir, malheureusement...

"Je m'occupe de Diane...
Je vais l'emmener là où il faut, et je reviens...
Occupe Arlyss pendant ce temps...Fais attention...et...merci..."


En disant cela, le Vengeur Réserviste avait déjà commencé à nager extrêmement rapidement. Il prit au passage le corps de son épouse qui gisait dans l'eau devant lui, avant de foncer encore une fois à travers la grande salle, où les gardes de Tiger Shark étaient au sol, vaincus à cause de l'onde de choc qui avait fragilisé leurs corps encore instables à cause de la mutation récente.

Après quelques secondes qui lui parurent une éternité, Stingray arriva finalement dans une des salles encore étanches du dôme, et il déposa à regret sa femme. Il vérifia durant quelques instants qu'elle était bien vivante et en bonne santé, ce qui était le cas sauf pour son inconscience, et il se résolut à repartir, ne pouvant ni ne voulant laisser Captain America seul contre son popre beau frère.

Walter repartit donc rapidement après avoir passé les phases d'étanchéité de la pièce, nageant à grande vitesse pour retrouver Rogers et Tiger Shark, ne sachant pas du tout comment les deux grands combattants seraient après cet intermède de quelques secondes sans lui, mais dans lequel il avait pu se passer bien des choses...
Revenir en haut Aller en bas
Captain America

avatar

Nombre de messages : 216
Nom du joueur : Mavado
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Isla de Madeira   Lun 23 Oct - 21:01

Arrivant en même temps au dessus de Diane, alors qu’il était plus près d’elle que Tiger Shark, Captain America s’apréttait à la protéger avec son bouclier du coup qu’allait lui porter le Shark; quand ce dernier fut projeté au loin par un rayon de Stingray.

Cap sourit sous son masque de plongée, son ami s’était libéré.
Le Shark se relevant vite, Steve se mit devant la femme pour la protéger, et repartit aussitôt à l’attaque, pendant que Walter finissait d’enfiler son costume.


"C’est d’accord, va mettre ta femme en sécurité, je me charge de lui."

Arlyss sauta à la poursuite de Newell mais Cap l’intercepta de justesse d’un coup d’épaule qui envoya le Requin à la renverse. Il se releva très vite; visiblement il n’avait rien senti…

"Captain America, la légende de la surface. Le destin m’offre une friandise!!!"

La vitesse du Shark était impressionnante! Lancé à toute vitesse pour attaquer d’un coup de griffe, le Vengeur étoilé ne pu que ce protéger avec son bouclier, mais la violence de l’impact le projeta au sol. Le monstre marin en profita pour se jeter sur lui avant qu’il ne se relève, lui arrachant son bouclier d’un revers de la main, et essayant ensuite de le mordre à la gorge. Cap évitait pour l’instant la morsure en étranglant son adversaire, mais ce monstre était beaucoup plus puissant que Steve, à qui une griffure profonde de l’épaule jusqu’au foie fit lâcher prise!
Les mâchoires se rapprochaient à présent sans entraves à grande vitesse de la gorge du leader des vengeurs quand il eut l’idée ou le réflexe de lui planter son doigt dans l’œil. Arlyss se releva d’un coup sous la douleur, en se mettant la main sur l’œil. Cap profita de se court répit pour reprendre son bouclier et le fixer à son bras droit; mais ce répit fut très court, déjà Tiger Shark repartait à l’attaque.


"Ne rêve pas, rien ne peut te sauver de moi. Haha haha!!!"

Seulement cette fois, Rogers avait prévu le coup, et malgré la vitesse de l’attaque adverse, préparé une riposte. Pour la première fois depuis le début de sa mission avec son ami océanographe, il se décida d’utiliser le tranchant de son bouclier, et le coup fit mouche! en plein visage!! Arlyss touché de plein fouet s’était malgré tout protégé avec son bras. En se relevant, il saignait à la joue et au bras…
Cap avait volontairement retenu la force de son coup, ne voulant pas décapiter ce monstre même si il l’aurait mérité, mais cette indulgence de la part du Vengeur n’allait pas être partagée par son ennemi.


"Vermine humaine, tu as osé faire couler mon propre sang. Tu va me le payer!!!!"

Arlyss, emplit de rage, se jeta violement à l’attaque, les bras en avant. Steve n’eut même pas le temps de le parer. Le Shark lui arracha son masque de plongée et l’attrapa fermement avec ses bras, et lui plantant les griffes dans le dos. La pression exercée était telle que Cap ne pouvait rien faire pour se dégager, et il commença à perdre rapidement tout l’air qui était dans ses poumons. Plus que quelques secondes et Captain America sera mort noyé…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cabale-lune-noire.forumactif.com/
Stingray
Invité



MessageSujet: Re: Isla de Madeira   Lun 23 Oct - 22:07

"LAISSE-LE !!!"

Stingray fonça à toute allure vers son adversaire.
Il avait vu avec une certaine joie Tiger Shark être blessé au visage par Captain America, mais la suite ne lui avait vraiment pas plu. Il comprit immédiatement que son ami était en train de risquer très sévèrement sa vie parce qu'il avait désiré le sauver, et le savant ne pouvait laisser faire cela, surtout qu'il devait tant désormais à Rogers qui avait tant fait pour lui et sa femme.


"NE LE TOUCHE PAS !!!"

Newell donna un énorme coup d'épaule à son beau frère, qui volait dans la cour intérieure du dôme à cause de la force de son armure et de la force de sa détermination. Il lança un regard plein de rage et d'envie de meurtre vers Arlyss, avant de reposer ses yeux sur Captain America, qui était en train de perdre l'air indispensable à sa survie dans cette pièce entièrement remplie d'eau.

"Cap !"

Avec énormément de vitesse et de rapidité, Walter reprit le masque que Tiger Shark avait fait voler sous l'eau, et il reposa avec précipitation sur le visage de son ami. Il espérait que tout refonctionnerait rapidement, même si Rogers devrait certainement boire un peu d'eau pour pouvoir reprendre de l'air dans ses poumons.

"Steve ?
Ca va ? Tu te sens bien ?
T'arrives à respirer ou pas ?"


Le savant soupira légèrement, alors qu'il voyait que leur adversaire se relevait déjà. Son sang coulait dans l'eau devant eux, alors qu'il haranguait très violemment les deux Vengeurs en serrant fortement les poings, à quelques mètres d'eux.

"Walter !
Espèce de crétin !
J'allais offrir une mort de guerrier à cet Humain, et tu as tout gâché ! Imbécile ! Tu mérites la mort pour ça ! La mort, pauvre crétin !"


Le Vengeur Réserviste commença alors à concentrer son énergie, se préparant au combat à venir en espérant que Captain America irait mieux, étant sûr qu'il n'arriverait pas à vaincre un Tiger Shark apparemment devenu fou par la destruction des machines et par sa blessure...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Isla de Madeira   

Revenir en haut Aller en bas
 
Isla de Madeira
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les soies Madeira
» Festa Da Flor Da Madeira
» Transports Madeira (Belleherbe, 25)
» Armik isla del sol
» [Trip Report] Isla Magica Seville en Espagne (4/9 septembre 2012)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RPG - Jeux de rôle :: Jeu : Le reste de l’Univers :: L'Europe...-
Sauter vers: