Forum RPG - Jeux de rôle


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Temple d'Aphrodite; Le vampire dérobe l'amour?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dracula
Invité



MessageSujet: Temple d'Aphrodite; Le vampire dérobe l'amour?   Sam 7 Avr - 19:31

Drake c'était lui même déplacer, avec une équipe de 12 vampires ils s'appraitaient à fouiller le temple de la déese de la beautée. Dracula n'aurait probablement jamais pensé à fouiller ce temple si ce n'aurais été d'une grande énergie spirituelle qui c'en était subitement dégager, il avait rescentit l'aura depuis quelques semaines et préfèrait ne laisser passer aucune éventualité.

Il était biensur à la recherche du Darkhold et de Strange mais la force divine n'était ni le livre ni le mage, Drake n'avait aucune idée de sur qui il allait bientôt tomber.


"Aller ouvrez les portes bandes de fénéant" ordonna le compte

Les vampires s'éxecutèrent et poussèrent les grandes portes créant une légère brèche dans l'entre baille leurs permetant ainsi d'entrer ce qu'ils firent rapidement.

"Cherchez dans les moindre recoin, trouvé ce que je veux et vous serez récompensé par-delà tous vos espoir"

Les vampires s'éparpièrent et ce mirent à chercher, seul Drake resta au centre du hall du temple attendant patiament.


Dernière édition par le Dim 15 Avr - 3:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Temple d'Aphrodite; Le vampire dérobe l'amour?   Lun 9 Avr - 15:27

La déesse dvisagea le nouvel arrivant, accompagné de ses vampires rampants qui souillaient de leur présence le temple.
Elle secoua ses longs cheveux blonds et se pencha en avant, histoire de distinguer l'étrange créature de forme humaine qui contrôlait les autres vampires.

Elle se trouvait à environ 20 mètres du sol, et se jeta, tel un rocher dévalant la falaise au milieu du temple, avant de tomber discrètement devant le chef des vampires qui recula de surprise.


- Qui ose entrer dans mon domaine ?


Elle était grande, Vénus dépassait d'environ deux têtes le vampire qui semblait soudain faible et fragile.
Ses sbires, qui s'approchèrent à vive allure, furent stoppés par le sentiments de peur que leur imposa la déesse.

Elle s'approcha du chef qui semblait à la fois terrifié et en même temps prêt à faire quelques chose que Vénus ne parvenait pas à cerner. Sur les bords du temple, où l'obscurité ne dévoilait que les colones sculptées, sortirent deux autres déesses, identiques à celle qui se dressait devant Dracula.


- Seriez-vous devenu fou d'être entrer sans s'y avoir été invité ?

Subitement, la taille des trois déesses diminua et elle ne fut bientôt plus qu'à la hauteur du menton du vampire.
Revenir en haut Aller en bas
Dracula
Invité



MessageSujet: Re: Temple d'Aphrodite; Le vampire dérobe l'amour?   Mar 10 Avr - 2:30

Drake recula de quelques pas, l'apparition des déesses l'avait intimidé. Malgré son sadisme, sa cruauté et son cœur noir, Drake n'était pas complètement immuniser aux sentiments humains et l'aura de la déesse réveilla en lui des choses qu'il avait oublié depuis bien longtemps. Ce ressaisissant il dit:

"Je suis venu ici saint d'esprit et conscient des risques, je m'attendait à rencontrer quelqu'un mais je suis surpris que ce soi vous..."

Après la surprise, Dracula eu la conscience d'esprit de se rappeler dans quel temple il était entré, celui d'Aphrodite déesse de l'amour et de la beauté.

"... au grande Aphrodite, magnifique fleur d'Olympe, déesse de la beauté et de l'amour. Je suis désolé de faire irruption ici sans votre consentement et surtout avec cette bande de malpropres, il désigna les autres vampires, mais je vous en prie belle Vénus de Rome cesser d'usé de ce charme qui m'empêche d'un complet libre arbitre" durant son oral Drake ce pencha afin de saluer Vénus.

Le maître des vampires détestait ne pas ce maîtriser, il avait bafouillé à quelques reprises durant son discours ce qui lui retirait de la crédibilité. Sans oublier que ce que lui imposait Vénus était une vrai torture pour lui, avant de venir il c'était jeté un sort afin de pouvoir suivre la sources d'énergie qui l'avait mené ici mais être si près de cette source le rendait très sensible aux pouvoirs de la magnificence qui ce tenait devant lui.


Dernière édition par le Dim 15 Avr - 3:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Temple d'Aphrodite; Le vampire dérobe l'amour?   Mar 10 Avr - 16:13

Les deux répliques de la déesse disparurent promptement.
Elle retrouva sa posture langoureuse et provocante, son décolté se baissa un peu plus et les vampires purent enfin revenir derrière leur maître.


- Un mal apprit n'aurait jamais dit une telle chose, seriez vous en train de tenter de ma plaire ? Prudence cher Drake, c'est un jeu dangereux. Je vois en vous, ne l'oubliez pas.

Elle s'approcha de lui, presque jusqu' a ce que son nez touche celui de Dracula. Son regard bleu se plantait dans celui de Drake, et elle fit remonter en lui le désir, le vice et la luxure, les sentiments qu'elle aimait le plus pour contrôler autrui.

Sa main effleura la joue de l'homme, presque pour le provoquer, pour profiter de la soudaine faiblesse qu'il offrait à la déesse.
Elle saisit tendrement sa main. Elle sourit et posa un doux baiser sur sa main.


- Voilà pour vous, d'être si flatteur même sans avoit été invité.


Elle sourit et soudain, elel se détourna de lui, relâchant l'irrésistible tentations qu'elle insufflait en lui.
Elle s'éloigna quelques peu et se posa, sur le côté, face aux invités, d'une posture aguicheuse.


- Que me vaut ta visite Drake, celui qu'on connait sous le nom de Dracula ?

Elle sourit, et put montrer à son intrus qu'elle était capable de savoir qui s'invitait dans son temple.
Revenir en haut Aller en bas
Dracula
Invité



MessageSujet: Re: Temple d'Aphrodite; Le vampire dérobe l'amour?   Mar 10 Avr - 17:51

Drake fut complètement à la merci de la déesse. Sa simple présence lui brûlait le cœur, son cœur qui depuis plus d'un siècle n'avait ressentit ni amour ni même un véritable sentiment de la sorte mais la déesse, si belle et si attirante, lui fournissait de force cette émotion. Même avec toute sa volonté le vampire ne put s'empêcher d'aimer. Vénus prit sa main, il cru rêver, une si magnifique créature qui ne serai-ce que touche le mort mégalomane qu'il était lui semblait impensable, et ensuite elle lui embrassa la main, il cru atteindre l'orgasme, il suait à grosse goutte ne sachant que dire ou que faire. Soudain la déesse relâcha son emprise. Dracula ne savait même plus si il préférait avoir son libre arbitre ou ressentir cette émotion, mais il ce reprit et garda enfermé en lui le simple rappel de ce qui venait de ce produire. Aux mots de la nymphe il répondit:

"J'était...à la recherche d'un artefact ancien, un parchemin mais j'aurais été au combien déçu de le trouver sans t'avoir rencontré"

Dracula continuait de flatter la déesse sans forcement mentir.

*Me la mettre à dos serait de la pure folie, mais lui mentir sachant qu'elle sait tous ce que je pense et ce que je ressens serait un vrai suicide*

"Ta simple personne m'a déjà inspiré une idée, Oh! grande immortel dans ta générosité pourrais-tu m'aider dans ma noble quête. Bien évidement ce sera donnant, donnant, je serai près à tout pour avoir ton soutien. Je sais bien que tu n'as probablement besoin de rien, pouvoirs, richesse tu as déjà tous ça mais j'ai encore mieux...un regard. La seule chose d'on a réellement besoin une déesse de ton rang sont des regards désireurs d'homme ou des regards jaloux de femmes non? Te faire envier et désirer je peux te fournir tout cela si tu accepte de m'aider...légèrement bien sur."


Dernière édition par le Dim 15 Avr - 3:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Temple d'Aphrodite; Le vampire dérobe l'amour?   Mar 10 Avr - 22:30

Elle évalua d'un regard l'estime que lui inspirait Dracula.
Elle sourit et de nouveau, infiltra dans son esprit un sentiment de senualité, de désir, c'était terriblement agréable pour la déesse de sentir les émotions du vampire frôler sa peau.
Elle s'approcha encore, encore, jusqu'à ce que son nez, fin et acquilin, vienne frôler les lèvres humides de Drake.
La tentation en lui frisait la folie, elle s'amusait à esmoustillé son adversaire...ou plutôt son alllié, lorsqu'elle écouta les paroles du vampire, qui, malgré l'emprise, réussit à parler distinctement.


- En tant normal, j'aurais réduit en puréee tes sbires ainsi que ton petit et faible corps, mai sje sens en toi quelque chose j'aime, l'arrogance, l'envie et...le désir!

Un petit gémissement sembla sortir de la bouche du vampire au moment où elle prononça ces mots. Sa voix semblait siffler aux oreilles de l'homme et le désir qui l'imprimait semblait s'intensifier de plus en plus...elle sourit et le regard d'azur toujours planté dans celui de Drake elle posa ses douces lèvres charnues sur celles du vampire.
Ses mains saisirent sa chute de rein, et sa langue vint caressé doucement les lèvres figées et immobiles du vampire.


- Je t'aide, seulement si tu me donne ceci...
Je veux que tu devienne mon amant.

Elle posa un doigt sur son coeur.
Les mots semblèrent assomer Dracula qui écartilla les yeux.
Un sourire fendit à nouveau le doux visage de la déesse.
Revenir en haut Aller en bas
Dracula
Invité



MessageSujet: Re: Temple d'Aphrodite; Le vampire dérobe l'amour?   Mer 11 Avr - 1:11

La luxure naturelle de Dracula et l'amour que lui faisait ressentir Vénus le convirent rapidement. Tout sens moral ou logique n'était plus, le baiser de l'enchanteresse créature avait venu à bout de l'orgueil du vampire et après la dernière phrase de la nymphe plus rien ne l'empêcherait de la prendre.

"Disparaissez, insipides créatures!" ordonna Drake à ses serviteurs, qui de peur, partirent sur le champs.

Un désir ardent enflamma Drake il était encore près de la déesse et rapprocha ses propres lèvres des siennes il osa même ce faire désirer quelques instants, environ cinq secondes durant lesquelles à peine un centimètre les séparait, si il avait eu un souffle elle l'aurait sûrement sentit. Finalement après une attente d'un grand masochisme il l'embrassa comme rarement il avait embrassé: prolongement, langoureusement et avec une grande intensité.

"Tu peux prendre cela comme une acceptation à ta demande"

Sa phrase fini, il recommença à enlacer la déesse et glissa sa main sur son épaule, qui malgré sa force était d'une rare douceur, afin d'en retirer la brettelle de tissu Grec qui constituait l'habit de la magnificence. Drake aveuglé par ces sentiments avançait dangereusement en terrain minés, comment allait réagir Vénus?


Dernière édition par le Dim 15 Avr - 3:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Temple d'Aphrodite; Le vampire dérobe l'amour?   Mer 11 Avr - 21:34

Un terrain miné, c'est exactement ce qu'était en train de penser Vénus lorsqu'elle sentit le souffle chaud du vampire dans son cou.
Elle ferma doucement les yeux mais ne put s'empêcher de penser.
Allait-elle se laisser faire ? Malgré l'emprise qu'elle avait sur lui, comment savoir si il ne la trahirait pas ?

Lorsqu'elle sentit les doigts fins saisirent l'attache de tissu.
Les yeux de braises de la déesse brillèrent d'envie et de désir.

Sa main glissa négligeament vers le ventre de Drake, avant de défaire l'attache de son pantalon, et d'y glisser ses doigts gelés.

Drake frissona sous le gel des doigts de la déesse mais elle n'en fut que plus excité. Sa bouche, sa langue, tout son corps semblait appeler le corps musclé du vampire.

L'habit grec tomba brusquement.

Mais Vénus ne fit aucun geste pour le rattraper, elle le laissa craesser sa poitrine, son ventre et ses cuisses jusqu'à ce qu'il tombe à terre.


- Prends moi seigneur des vampires...


Ses bras s'accrochèrent à son cou musclé, et cuisses s'enroulèrent autour de son postérieur.
Elle l'embrassa langoureusement, tel une furie, comme si elle cherchait à l'intérieur de sa bouche un objet rare.

Peut être allait t-elle regretté de s'être offert ? Elle ne s'en souciait guère, seul le désir qu'elle éprouvait l'emportait, montrant que même un déesse pouvait tomber sous l'emprise de son pouvoir...


Dernière édition par le Sam 14 Avr - 15:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Doctor S
Invité



MessageSujet: Re: Temple d'Aphrodite; Le vampire dérobe l'amour?   Ven 13 Avr - 19:55

La forme astrale de Strange apparut alors. Il connaissait de réputation le Temple d'Aphrodite, et savait qu'il était dangereux de venir déranger la Déesse. Il avait suivit de loin Dracula jusque là, espérant pouvoir l'empêcher de trouver le Darkhold avant lui ou du moins de le devancer au dernier moment, vu que lui-même ne parvenait pas à détecter le Livre Maudit.
Mais ce qu'il voyait, là, maintenant...ça l'étonnait énormément.

Aphrodite semblait avoir perdue toute convenance et se laissait aller aux mains du seigneur des vampires. Stephen fronça les sourcils en voyant cela, ayant évidemment lancé un sortilège pour ne pas être détecté auparavant. Il savait que son incantation ne durerait pas longtemps, mais il avait envie de savoir ce qu'il se tramait par ici...et il commençait à comprendre.


*Hum...
Mieux vaut les laisser ainsi. Dracula va être occupé avec Aphrodite, et même si cette...union pourrait déboucher sur une alliance dangereuse, je vais utiliser ce temps gagné pour tenter de trouver ce damné Darkhold. Laissons-les donc passer des heures ou des jours ensemble, et profitons-en pour essayer de prendre de l'avance sur Dracula...*

Il acquiesça à ses propres pensées avant de disparaître à nouveau, continuant sa recherche du Livre Maudit dans le monde entier comme il le faisait depuis des semaines, oubliant de manger, de boire ou même de se reposer pour ça...sa quête était plus importante que tout pour lui, et il était déterminé à la conduire à son terme, quoi qu'il lui en coûte.
Revenir en haut Aller en bas
Dracula
Invité



MessageSujet: Re: Temple d'Aphrodite; Le vampire dérobe l'amour?   Ven 13 Avr - 23:06

(HRP: Strange petit voyeur!!!)

Drake entama la nuit la plus chaude qu'il avait eu depuis bien longtemps. Enlacant langouresement la déesse la prenant avec un plaisir non cacher. La jouissance dura jusqua l'aube mais durant la nuit, le désir ardent des deux immortels était tel qu'aucun d'eux ne ressentirent la présence du sorcier.

Au matin, peut avant l'aube Drake du partir sous peine de mourrir par la faute du solei. Le solei punisseur qui ne lui avait jamais parru aussi sadique d'arriver à un tel moment il le maudit pour cela. Il s'appretait à partir quand il regarda la déesse qui semblait dormir et plus il la regardeait moins il partait il refusa de partir comme un simple voleur. Son amour le retint il refusait de partir, pas maintenant. Dans le temple il serait à l'abri du solei et ses activité pourraient attendre un peu.

Inconsciement Drake venait de laisser Strange prendre une grande avance mais il était obsèdé par un autre trésor. Il retourna près de la déesse attendant qu'elle ce réveil.


Dernière édition par le Dim 15 Avr - 1:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Temple d'Aphrodite; Le vampire dérobe l'amour?   Ven 13 Avr - 23:38

La déesse, qui n'avait jamais ressentit une telle passion depuis bien des années, était allongée, à plat ventre, le dos nu, un voile posé simplement sur ses charmes.
Sa longue chevelure formait autour de son doux visage un anneau doré, brûlant comme la braise et lisse comme de la soie.
Ses mains serrées contre elle, elle respirait lentement dans le sommeil.
Ses yeux bleus s'ouvrirent lentement et elle vit, assit à ses côtés, Drake, le regard vitreux, les mains jointes et l'air pensif.
Elle se redressa et serra son amant dans ses bras.


- Pourquoi es-tu resté ? Le soleil se lève !

Elle le regarda avec une compassion déstabilisante, une soudaine faiblesse qui émouvait, qui faisait presque pitié.
Un sentiment intense, mêlé à l'odeur de la curiosité emplit Victoria.
L'amour.

Elle vacilla, et rejeta son étreinte.
Elle se leva, entièrement nue, comme Eve, comme elle lors de sa naissance il y des milliers d'années.
Sa longue robe blanche fut vite rattaché autour de sa poitrine, de son ventre et de ses cuisses, mais on distinguait encore à travers les formes envoûtantes et interdites de la déesse.


- M'aimes tu ? demanda t-elle.

Elle en savait que penser... Le sentiment qu'elle éprouvait pour lui, elle, elle le resentait comme un désir, de l'amour, mais elle n'avait pas dit clairement ses intentions...
Elle savait qu'ils n'étaient pas du même côté, qu'ils allaient certainement à faire face à l'autre, tôt ou tard.

Elle se retourna vers lui, et une larme perla sur sa joue, avant de tomber sur le sol de pierre, qui scintilla de plusieurs étoiles.
Revenir en haut Aller en bas
Dracula
Invité



MessageSujet: Re: Temple d'Aphrodite; Le vampire dérobe l'amour?   Dim 15 Avr - 3:20

Le visage du vampire ce tourna vers celui de Vénus. Drake souriait presque. Il ne comprenait pas pourquoi il était resté lui qui est froid et stoïque à tout, il ne comprenait pas pourquoi il n'était pas parti pourquoi ressentait-il de l'attache et du désir envers quoi que ce soit d'autre que lui même. Il y a douze heure tous ce qu'il voulait c'est le Darkhold et le pouvoir mais maintenant qu'il l'avait rencontré elle, il ne pouvait s'en éloigné le regard.

"Oh Vénus, je ne sais si c'est de l'amour mais quelque chose ma retenu ici et c'est te voir qui l'a déclenché. Je suis complètement dévoué à ce sentiment qui me semblait impossible et inconnu. J'ai...je pense que...oui, je t'aimes..."

Il le sentait, il ne pouvait ce le cacher, il ne savait pas si la déesse influençait son esprit par magie ou simplement par sa beauté mais elle l'avait totalement envoûté et l'avait obnubilé au point de mettre sa survie en danger resté dans le temple en plein jour était une prison d'on il ne pouvait sortir surtout dans son état...
Drake chuta vers le sol, que ses genoux heurtèrent.


"Je suis resté mais je risque d'y rester aussi. Oh chère Vénus puis-je avoir confiance en toi, peux-tu m'assurer que tout ceci n'est pas un piège car si s'en était un, je suis tombé dedans."

Légèrement redresser mais à bout de souffle il continua:

"Avant de venir ici j'ai passer 5 mois en Amérique, loin de chez moi et ça m'a affaiblit. Je me suis maintenu en état grâce aux sang et à la magie noire mais je ne pouvais pas me permettre de passer un nuit sans l'un ou l'autre, ce que je viens de faire. Mon corps réclame ma patrie et j'aurais du partir pour la Transylvanie ce matin. Je m'y suis refusé afin de rester avec toi encore un peu mais il me semble que le processus ait accéléré. Mon corps ne sera bientôt plus qu'une loque si je ne rentre pas à mon château"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Temple d'Aphrodite; Le vampire dérobe l'amour?   Dim 15 Avr - 23:14

Elle se mit à pleurer.
Ses larmes étaient douloureuses. Un étrange sentiment de peur et de tristesse emplit Vénus et la picèe semblait s'obscurcir.
Les larmes ne cessaient de couler sur le visage doux de la déesse. Elle avait de petits spasmes qui montraient son chagrin.
Elle infligeait sans même le sentir un affreux sentiment de désesoir et de tristesse à Drake. Elle s'agenouilla devant lui et lui sourit tristement


- Va t'en, mon amour. Saches que ce n'est pas un piège de mon côté. Mais prends garde à toi. Si tu venais à me faire du tort ou à me trahir, ma vengeance serait terrible et je jure devant Zeus que le soleil te dévorerait jusqu'au plus profond de ton âme !

Elle renifla discrètement, essuya les larmes qui coulaient toujours sur son visage et s'enfouit dans les bras de son amant. L'embrassa et se releva brusquement.

- Va t'en, lui ordonna t-elle.

Elle ne désirait pas le perdre. Elle contrôla ses émotions pour qu'il puisse rejoindre la porte du temple, à l'ombre du terrible astre du jour qui se levait. Avant qu'il ne passe la porte elle l'appela. Lorsqu'il fut retourné, le regard ebrumé par le chagrin et la douleur elle lui dit d'une voix douce.

- Mon vrai nom est Victoria.

Elle lui sourit une dernière fois, et les portes du temple se refermèrent.

Je t'aime prononça t-elle dans le vide. Elle disparut à l'abris de la grande statue de marbre à son effigie.
Revenir en haut Aller en bas
Dracula
Invité



MessageSujet: Re: Temple d'Aphrodite; Le vampire dérobe l'amour?   Lun 16 Avr - 2:24

Vénus semblait sincère Drake avait confiance, ce n'était pas un piège de sa pare mais sa menace aussi semblait sincère si il essayait de la trahir nul sait ce qu'elle pourrait faire pour ce venger.

"N'ait pas peur déesse, je ne te ferrai nul tord tant que mon corps ressentira ce besoin d'être près de toi et que mon esprit aura sa vision actuel"

Dracula parti dans l'ombre, ses pensées ce boulversèrent il ne comprenait pas comment il pouvait "aimer" comment il pouvait oublier le pouvoir et l'empire qu'il essaye de fondé. Il boueta près d'un kilomètre avant de tomber de fatigue. Il ce mit a genou et cria de tout son âme:

"Je suis Dracula! Le Pourfandeur! Maître des Vampires! Mon âme est sans vie mon coeur ne doit pas être un obstacle à mon ambition!"

*Cette femme, cette déesse, cette immortelle comment peut-elle me mettre dans un état aussi infligeant?*

"Haaaa!" le vampire hurla sa haine, sa haine de la faiblesse, de la faiblesse qu'il avait.

*Mes sentiments ne m'ont jamais arrêtés de même que la douleur ne devrait pas me faire tomber!*

Il ce releva.

*Je dois absolument rentrer chez moi ce doit être l'éloignement prolongé qui brise ma puissance et me rend sensible à ce sentiment*

Soudain un ballon roula au pied du vampire.

"Allez renvoyé moi la balle monsieur"

Une fillette mignone comme tout ce tenait à quelques mètres de Drake. Elle semblait avoir échapper sa balle qui avait atterie tout près du vampire.

"Allez monsieur mon ballon s'il vous plaît"

Le pourfandeur sourrit:

"Tien ta balle ma petite, tu ne devrais pas te promener seule comme ça tu risque de rencontrer des gens qui te voudrais du mal"

"Monsieur qu'es ce que vous avez aux dents?"

La gamine cria mais son crie fut étouffé par les crocs de Drake qui s'enfoncèrent dans sa gorge.
Après avoir vidé de son liquide précieux la jeune enfant le monstre utilisa ses nouvelles force pour rentrer chez lui...


:fleche: Château de Dracula
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Temple d'Aphrodite; Le vampire dérobe l'amour?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Temple d'Aphrodite; Le vampire dérobe l'amour?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aphrodite, sa relation avec Xena et Gabrielle.
» [Breaking Dawn - Part2] Bella en vampire
» Torii - Portail de temple Shintoïste (Japonais)
» Vampire Kisses
» Amour, vampire et loup-garou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RPG - Jeux de rôle :: Jeu : Le reste de l’Univers :: L'Europe...-
Sauter vers: