Forum RPG - Jeux de rôle


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le coin littéraire du Sinistre édenté...

Aller en bas 
AuteurMessage
Dents-De-Sabre

avatar

Nombre de messages : 307
Nom du joueur : David
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Le coin littéraire du Sinistre édenté...   Ven 4 Mai - 8:33

Un texte plutôt mauvais, j'espère que vous allez l'hargner autant que moi.
Naturellement, il est de ma composition. Titre plutôt paradoxal puisqu'il fut écrit lors d'une insomnie.
Je vais rajouter d'autre trucs, de temps en temps.


Les Pâmoisons d'Icare (Non-sens d'un jour)

De blafards félins parsemaient les dunes de sable blanc, regroupés en de sombres grappes de miaulements et de léchages appliqués. D'autres, plus hypocondriaques, s’étaient rapprochés de l’oasis vermeil et observaient maintenant les grenouilles qui y vivaient. Ceux-ci, au contraire de leurs frères, possédaient de blanches pupilles qui contrastaient avec la noirceur de leurs pelages.

Les chats névrosés, perchés dans les palmiers, épiaient la scène avec mélancolie. Certains se mordaient les pattes, gueules roses contre poil gris. Une ombre passa au-dessus de l’assemblée, attirant les regards paresseux des fauves. Le volatile, un grotesque vautour aux airs de vaudeville, se posa sur un des arbres. Les névropathes lui portèrent une attention passagère avant de s’intéresser aux captivants mouvements de leurs queues.

Le charognard resta immobile durant quelques minutes et, systématique, faucha un des matous d’un savant coup de bec. Et il s’envola, laissant la stupéfaction écarquiller les yeux blancs de quelques-uns d’entre eux. Ils tentèrent de se recueillir à force de regard et de clins d’œil, mais n’y arrivèrent pas, ne comprenant pas réellement le sens profond de ce qui venait de survenir.

En soirée, une pluie de chapeaux déferla autour du point d’eau. Cette fois-ci, il n’y avait eu que des chapeaux melons. Ils jouèrent à cache-cache durant plusieurs semaines et finirent par se lasser des courbes des couvre-chefs. Ils les dévorèrent avec appétit.

Un air froid avait commencé à emplir le vide du désert, si bien que tous les félins, mis à part les éternels haut-perchés, avaient trouvé utile de se regrouper pour se réchauffer. Le vent ne devait rien pardonner.

À mesure que l’atmosphère se frigorifiait, les miaulements s’étouffaient. Cinq jours passèrent et aucun des chats ne survécut à ce grand gel. Les petits corps rigides des gris félins allèrent se fracasser sur le sable, se scindant à la façon des tirelires porcines en temps d’accalmie financière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr.Sinister

avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Nom du joueur : David
Date d'inscription : 11/03/2006

MessageSujet: Re: Le coin littéraire du Sinistre édenté...   Mer 25 Juil - 9:22

Négatif. Ne lisez pas.





Snakes & Ladders

En fait, c'est ça la vie. Vous montez, vous glissez sur le dos luisant d'un long serpent et puis, bêtement, vous attendez les conséquences. Et ensuite, vous reprenez votre chemin. Votre sourire est un peu moins brillant mais vous parvenez à bien refouler tout ça. Vous parvenez à jouer le jeu, comme les autres.

Plus vous tombez, plus le jeu vous pèse et plus vous avez de la difficulté à vous remettre à marcher. 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21. Vous montez. Vous zigzaguez, tout compacté dans votre vie et dans les cases. Les dés, la pression. Et, hop, une dépression. Vous restez étalé dans une case, insousciant du jeu. Vous avez beau être arrêté, le temps roule toujours et les dés rigolent bien à vous assourdir. Et puis, vous vous relevez. L'espoir. Et vous devez apprendre à vos jambes à ne pas vous écouter; À continuer le chemin malgré votre cerveau et votre état.

Rapidement, vous devenez une machine vide et souriante. Le boulot, la famille, la vie. Vous y êtes, mais pas vraiment. Vous êtes subversif. Vous n'avez pas de grand rêve, ni de grandes joies. Vous êtes un automate, heureux de l'être. 34, 35, 36. Oh, une échelle. 47, 48, 49, 50, 51, 52. Même les échelles ne vous sont plus aussi agréables à monter. Vous y trébuchez, et retombez. 44, 45, 46, 47. Vos larmes heurtent votre sourire. 64, 65, 66, 67, 68, 69. Vous ne remarquez rien. 78, 79, 81, 82, 83. Vous êtes heureux.

Et finalement, 100. Vous y êtes. Vous vous attendez à découvrir le paradis. Votre sérotonine s'emballe, vous vous brisez les dents de trop sourire. Vous ne riez pas encore, mais vous savez que ça s'en vient. Vous êtes si content d'avoir fait le chemin et, d'enfin, avoir votre récompense. Vous ne savez pas exactement de quoi il question puisque vous n'avez pas prit le temps de poser des questions. Vous avez fait confiance à la machine. L'euphorie vous prend, votre vessie implose.

Les projecteurs se braquent sur vous.

Et puis... Et puis? Et puis vous mourez.
Merci d'avoir joué.

C'était la vie.
C'était banal.
Ce l'est toujours.

Sinister
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Storm
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1418
Age : 28
Nom du joueur : Thomas
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: Le coin littéraire du Sinistre édenté...   Mer 25 Juil - 19:26

Joli.

_________________

Storm, my Goddess
Comité des membres du PLMC ; Peace and Love Mon Corps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stormy-dream.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le coin littéraire du Sinistre édenté...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le coin littéraire du Sinistre édenté...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le magazine littéraire du mois de juin !
» Conseils d'un directeur littéraire
» Collaboration littéraire (JDR) : Valorisez votre plume !
» Défi Littéraire 2011 Alanah
» LA PORTE : Collaboration littéraire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RPG - Jeux de rôle :: Hors-jeu :: Hors-sujets... :: ...Vous Concernant / Flood... :: ...La Galerie des Membres...-
Sauter vers: